Comment trouver un locataire rapidement ?

L’investissement locatif est un excellent moyen de s’assurer un revenu passif. Mais lorsqu’on décide de se tourner vers ce type d’investissement, on fait forcément face à quelques défis. Devoir trouver un locataire bon payeur et respectueux de son bien est certainement l’un d’entre eux. D’autant qu’il faut éviter les longues vacances locatives pour pouvoir couvrir son emprunt bancaire et avoir une source de revenu stable. Alors quelle solution s’offre à vous pour franchir cet obstacle ? Voici quelques conseils.

Trouver soi-même son locataire

Passer par une agence spécialisée comme https://www.flatlooker.com peut se révéler plus rapide pour trouver un locataire. Mais le trouver soi-même a aussi des avantages si vous avez le temps et les connaissances. L’un des entre eux est certainement la possibilité de mettre en place une relation humaine entre vous et les candidats à la location, en les rencontrant au préalable. Vous pouvez ainsi choisir le locataire qui vous inspire le plus confiance. Néanmoins, vous devriez prendre en compte quelques critères pour vous assurer que votre locataire paiera son dû, une fois les clés en main :

  1. Bien évaluer le montant du loyer

En général, le propriétaire est libre de fixer le prix de la location de son bien. Mais ce n’est pas une raison pour le fixer n’importe comment. Pour trouver un locataire rapidement, il faut bien fixer le loyer. Si vous le surévaluer, vous n’aurez pas de candidat. Dans le cas inverse, vous aurez dû mal à payer vos créanciers. Raison pour laquelle vous devrez vous intéresser aux autres offres sur le marché, comparer votre bien avec des logements similaires, et ainsi fixer un juste prix.

comment trouver un locataire

  1. Pas de précipitation

Certes, vous êtes pressé de voir votre investissement rapporter, mais trouver un locataire par ses propres moyens prend du temps. Il existe en effet plusieurs étapes par lesquelles vous devrez passer :

  • Evaluer le montant du loyer
  • Rédiger et publier les annonces
  • Rencontrer les candidats à la location et effectuer les visites
  • Evaluer leurs dossiers et les vérifier
  • Et enfin effectuer l’état des lieux et signer le bail
  1. Évaluez les candidats à la location

Chercher soi-même un locataire signifie que vous devrez vérifier vous-même l’identité, l’honnêteté et la solvabilité des candidats. Entre plusieurs profils, vous pourrez opter pour celui qui dispose d’un CDI au lieu d’un CDD, ou celui qui a le meilleur revenu. Vous devez néanmoins rester prudent, car il arrive que certains candidats falsifient leurs dossiers. Voici donc quelques précautions à prendre :

  • N’hésitez pas à demander des dossiers complets (contrat de travail, relevé d’identité bancaire, bulletins de salaire, dernier avis d’imposition, livret de famille). Faites-en de même pour la personne qui se porte caution.
  • Demandez également les documents originaux et n’hésitez pas à effectuer une vérification. Modifier un document officiel est en effet devenu aisé avec n’importe quel logiciel. Cela arrive notamment dans les grandes villes où le marché de la location est saturé et les propriétaires sont trop exigeants.
  • Rencontrez les candidats et prenez le temps de discuter avec eux, de les connaître. De cette façon, vous pourrez vous faire une idée de qui ils sont et décider d’à qui accorder ou non votre confiance.

Passer par une agence immobilière

Trouver soi-même un locataire demande ainsi beaucoup de temps et beaucoup de vigilance. Pour pouvoir dénicher le bon profil rapidement, vous pouvez aussi passer par un professionnel de l’immobilier. Celui-ci se chargera de trouver le profil que vous recherchez, évaluera le loyer, organisera les visites, etc. Il faut néanmoins s’intéresser aux conditions proposées, avant de choisir l’agence à laquelle vous allez confier la mise en location de votre bien. Il faudra ainsi bien vous renseigner sur :

  • Leurs tarifs : les agences ont la liberté de fixer elles-mêmes leur commission, à condition que les tarifs soient clairement affichés. Ces frais pour la mise en location sont néanmoins plafonnés. Le montant varie selon le secteur géographique et la superficie du bien que vous souhaitez louer.
  • Leurs prestations : il s’agit des mesures mises en œuvre pour trouver rapidement un locataire pour votre bien. Des sites comme Flatlooker vous proposent de mettre en valeur votre bien avec des photographies professionnelles et une visite virtuelle à 360°. L’annonce de votre bien est diffusée sur une quinzaine de portails, ainsi que les réseaux sociaux. Votre gestionnaire se charge également de la vérification des dossiers et rédige le bail avec votre accord.

Une fois que l’agence aura trouvé le bon profil pour votre bien, son offre peut également s’étendre à la gestion locative. Il s’agit de toute la relation avec votre locataire, que ce soit l’encaissement des loyers, les envois de quittance, ou encore la gestion technique liée à la plomberie, la serrurerie, etc. Un service complet qui vous permettra ainsi de vous libérer de toutes les tâches liées à la gestion.

Comment prévoir les vacances locatives ?

Les vacances locatives constituent également l’une des bêtes noires des investisseurs, et à juste titre. Il s’agit des périodes où le logement est vacant, le propriétaire ne parvenant pas à signer un nouveau contrat de location. Il ne perçoit donc aucun loyer. Pourtant, pendant ces contretemps, vous devez continuer d’honorer les charges liées au financement de votre bien. En prévision de ce genre de situation, vous pouvez :

  • Opter pour une assurance vacance locative. Ce type d’assurance permet de compenser les absences. L’assureur dédommage alors les loyers que vous n’avez pas pu percevoir pendant toute la période de vacance, pour une période d’indemnité prédéfinie. Mais attention, il faut bien lire les conditions et les critères de remboursement qui proposées dans les contrats d’assurance. En général, une telle assurance moyenne d’ailleurs un pourcentage sur le loyer.
  • Vous tourner encore une fois vers une agence de gestion locative. Certaines d’entre elles vous garantissent une vacance locative minimale. Pour accélérer la relocation de votre bien, elles effectuent des pré-visites en ligne dès le premier jour de préavis. Le temps que votre locataire s’en aille, vous aurez ainsi déjà de nombreux dossiers qualifiés pour le remplacer rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *